La musculation est une activité qui semble à nos yeux assez simple et singulière. Toutefois ceci n’est qu’une perception, car c’est une activité plutôt complexe qu’il faut savoir maîtriser. Le plus important est de faire abstraction aux fausses informations qui circulent.

Il y a plusieurs façons d’interpréter une consigne. En contrepartie, les faits ou les règles scientifiques  ne changent pas. Je vais vous présenter une série d’articles résumant 5 mythes les plus populaires. Commençons par le premier :

1er Mythe: la musculation fait grossir les muscles

Combien de fois ai-je entendu un client me dire qu’il voulait s’entraîner, mais qu’il avait peur de prendre de la masse musculaire par crainte de ressembler à Arnold Schwarzenegger. Il est tout à fait concevable de s’entraîner en musculation sans prendre de masse musculaire. En effet, il est possible de développer sa force, sa coordination inter et intra musculaire, ainsi que son endurance musculaire sans nécessairement prendre de volume. Tout dépend de la manière de s’entraîner et de s’alimenter. D’un autre côté, si le désir est de prendre de la masse musculaire, notre alimentation et notre entraînement doivent être extrêmement rigoureux.

Prendre de la masse est très difficile, je dirais même, plus difficile que de perdre du poids. C’est surtout vrai dans le cas des femmes, car elles ont, dépendamment des perceptions, l’avantage ou le désavantage de ne pas produire suffisamment d’hormones nécessaires pour développer de grosses quantités de tissus musculaires (ex: testostérone). Alors pour tous ceux qui ne veulent pas «prendre du muscle», ne vous inquiétez pas la musculation est faite pour vous. Pour vous aider à atteindre vos objectifs, n’hésitez pas à consulter un kinésiologue qui saura comment vous encadrer.

Dans le prochain article, je vais démystifier la perte du vendre versus l’acharnement des redressements assis avec le mythe : «faire des abdominaux fait perdre du ventre»

David Gauthier-Boisclair | stagiaire kinésiologue

Le Saint-Jude

Le Saint-Jude